Êtes-vous aux prises avec des pensées tournoyantes sur ce qu’il faut faire ? Peut-être vous demandez-vous constamment si votre relation est un ajustement, ou si votre carrière est la bonne pour vous. Apprenez à prendre du recul grâce à une méthode de réussite très efficace qui est simple à mettre en œuvre appelée : « le lâcher prise ». Il est important d’apprendre à laisser aller des évènements de votre passé, quelque chose qui n’est qu’une distraction sans importance ou à essayer de contrôler ce que vous ne pouvez pas contrôler. En adoptant cette démarche, vous pouvez libérer énormément d’énergie et du temps que vous pourrez utiliser pour quelque chose de meilleur ou plus épanouissant. Ce n’est pas toujours facile, mais cela peut changer la vie. Si vous avez du mal à abandonner le passé, une mauvaise relation, des rancunes, etc., voici les clés pour vous aider à prendre du recul.

 

 

 

Comprenez que les relations que vous pensiez avoir sont différentes de celles que vous avez réellement.

Nous devons accepter la personne que nous sommes en ce moment, et la façon dont les autres nous voient également. Au fil du temps, nous continuons à apprendre que les choses ne se passent pas toujours comme prévu. En fait, elles ne le sont presque jamais comme on voudrait qu’elles le soient. Mais ça devrait aller si vous devenez conscient de votre personnalité et de vos relations avec votre entourage. Cependant, vous devrez peut-être aussi accepter l’influence de certaines personnes dans votre vie. Apprenez à vous connaitre, connaitre vos limites, vos objectifs, vos forces et faiblesses. Apprenez qui vous êtes. 

Pour lâcher prise :

  • Acceptez-vous comme vous êtes,
  • Acceptez que vous ne puissiez pas tout contrôler dans votre vie.

 

 

 

N’espérez pas de résultat quand il s’agit de traiter avec les gens, car cela conduit souvent à la déception.

Les attentes ont un moyen de nous retenir, car elles nous font craindre certains résultats. Il n’y a aucune garantie dans la vie, et il n’y a rien que nous pourrions vraiment faire pour obtenir les résultats que nous désirons quand nous traitons avec les autres. Lorsque nos attentes ou nos besoins ne sont pas satisfaits, nous devons réagir de manière rationnelle et appropriée. Parfois, cela signifie établir des limites respectueuses ; d’autres fois, cela signifie laisser aller. Ne vous battez pas pour essayer des choses et des choses qui ne marchent pas. Avoir des attentes élevées et juger et critiquer vous-même ne feront que vous faire sentir plus mal, et cela pourrait vous amener à avoir plus de peur d’essayer des choses dans le futur.

Pour lâcher prise :

  • N’espérez pas beaucoup pour ne pas être déçu,
  • Limiter vos attentes et espérances.

 

 

 

Ne pas vivre dans les chaînes lorsque vous avez la clé. Nous vivons avec des croyances autolimitantes que nous laissons définir qui nous sommes.

Nous pensons : « Je ne pourrais jamais faire ça ! » ou « Je ne pourrais jamais y arriver ! » Si vous y croyez vraiment, vous n’atteindrez jamais vos objectifs. Ouvrez votre esprit et croyez en vous. Il y aura beaucoup de gens qui vous diront que vous ne pouvez pas le faire. C’est à vous de leur prouver le contraire. N’oubliez pas que la loi d’attraction attire à vous de très belles situations. (voir article sur le sujet)

Pour lâcher prise :

  • Vous êtes le seul obstacle entre vous et votre réussite,
  • Croyez en vos talents et capacités.

 

 

 

Lâchez l’idée que vous pouvez contrôler les actions des autres. Nous avons vraiment seulement le contrôle sur nous-mêmes et sur comment nous agissons.

Vous ne pouvez pas changer une autre personne, alors ne perdez pas votre temps et votre énergie à essayer de le faire. Je pense que c’est le plus grand facteur qui pousse les gens à s’accrocher à des comportements inutiles, comme le besoin de plaire. Nous pensons : «Si seulement je fais tout pour tout le monde, ils ne se fâcheront jamais contre moi.» Faux. Les autres ne peuvent pas toujours répondre à vos attentes, par contre vous pouvez vous adapter aux autres, sans vous forcer. De cette manière, vous ressentirez plus de plaisir en compagnie de votre entourage, mais serez également plus empathique.

Pour lâcher prise :

  • Arrêter de vouloir changer les autres,
  • Adaptez-vous et appréciez les autres comme ils sont.

 

 

 

Concentrez-vous seulement sur ce qui peut être changé.

Réalisez que tout dans la vie n’est pas destiné à être modifié ou parfaitement compris. Vivez, laissez aller, apprenez ce que vous pouvez et ne gaspillez pas votre énergie à vous soucier des choses que vous ne pouvez pas changer. Concentrez-vous exclusivement sur ce que vous pouvez changer. Et si vous ne pouvez pas changer quelque chose qui vous dérange, changez votre façon de voir les choses. Passez en revue vos options, puis réorganisez ce que vous n’aimez pas en un point de départ pour réaliser quelque chose.

Pour lâcher prise :

  • Mettez vos efforts dans des actions réalistes et réalisables,
  • Ne gaspillez pas temps et énergie pour des choses qui ne peuvent être changées.

 

 

 

Pour lâcher prise, ne vous inquiétez que de ce que les autres vont penser de vous.

La plupart des gens s’empressent de juger dans une tentative désespérée de ne pas être jugés eux-mêmes. En d’autres termes, leurs jugements sont superficiels et basés sur leurs propres insécurités, et ne valent donc pas la peine d’être inquiétés. Et honnêtement, personne n’a le droit de vous juger quand même. Les gens peuvent avoir entendu vos histoires, et ils peuvent penser qu’ils vous connaissent, mais ils ne peuvent pas ressentir ce que vous traversez. Libérez-vous d’être contrôlé par ce que les autres pensent. Commencez à prioriser ce que vous ressentez pour vous. Comme le disait le Mahatma Gandhi, «Le bonheur, c’est quand ce que vous pensez, ce que vous dites et ce que vous faites sont en harmonie». Vous ne pouvez pas vivre selon vos valeurs si vous vivez dans l’approbation des autres.

Pour lâcher prise :

  • Acceptez que vous ne puissiez pas plaire à tout le monde,
  • Ce que les autres pensent de vous n’est pas qui vous êtes réellement.

 

 

 

Laissez de la place pour les erreurs.

Avez-vous fait une erreur ou dit quelque chose de stupide ? Ça va ! Utilisez l’expérience pour apprendre et faire une blague. Cela ne vous rend pas idiot de dire quelque chose de faux ou de stupide : cela vous rend humain et parfois même drôle. Tout le monde fait des erreurs et faire des erreurs ne vous dévalorisera pas ! La vie est un bol de fruits; certains fruits sont pourris alors que d’autres sont bons pour vous. Il est de votre devoir de le trier, de jeter les pourris et de les oublier, et de faire un focus sur ceux qui sont bons pour vous.

Pour lâcher prise :

  • L’erreur est humaine,
  • Ne restez pas figé(e) face à une erreur.

 

 

 

Acceptez votre passé

Arrêter de souhaiter que les choses soient comme elles l’étaient autrefois. Lâchez prise une bonne fois pour toutes. Acceptez-vous dans le moment présent. C’est là que la vie se passe. Vous ne pouvez pas changer le passé, qu’il soit bon ou mauvais. Vous ne pouvez prendre des décisions aujourd’hui que pour aider votre avenir. Acceptez votre vérité et soyez reconnaissants pour les expériences qui vous aident à vous guider. La seule façon dont vous pouvez savoir ce que vous ne voulez pas, c’est vivre la vie et essayer des choses, tester, et avancer. 

Pour lâcher prise :

  • Vivez au présent et non au passé,
  • Le passé ne peut être changé, le futur oui.

 

 

 

Ne vous prenez pas trop au sérieux.

Cela vous permettra de vous détendre et de profiter du voyage de la vie. Riez de vous-même et avec vous-même vous permet de vivre pleinement. Votre vie n’est pas un chemin de croix où la discipline est maître-mot. Accordez-vous des moments de détente et de plaisir. Lorsque vous pensez plus à vous-même comme un être de sentiment et non un robot, vous constaterez souvent qu’il y a un moment où vous vous rendrez compte que vous avez négligé vos propres désirs et besoins pendant un certain temps.

Pour lâcher prise :

  • Vous ne pouvez pas toujours être parfait,
  • Vos imperfections sont vos forces.

 

 

 

Faites face à vos peurs

La peur nous empêche de faire beaucoup de choses, parce que cela nous ferme les yeux sur les possibilités de notre avenir et nous enferme dans notre zone de confort. La plupart des peurs nous remplissent de doute et de «et si jamais» qui nous emprisonnent. Plus vous sortirez de votre zone de confort, plus la peur diminuera. Dans la vie, faites face à ce qui vous effraie, et vous grandirez et réussirez. En affrontant vos peurs, votre expérience de vie ne sera qu’enrichie, tout comme votre estime et votre confiance en vous.

Pour lâcher prise :

  • Ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts,
  • Nos peurs nous aident à surmonter qui nous sommes.

 

 

 

Pour lâcher prise, exprimez-vous

N’ayez jamais peur d’exprimer ce que vous pensez ou ressentez à votre entourage. Même les choses que vous pensez être minimes sont très importantes pour votre conscience. Parler avec des mots et des gestes. Vous exprimez ainsi vous aidera profondément à vous défaire des sentiments négatifs de culpabilité. Parler va également vous libérer. Trouvez votre voix et partagez avec les autres ce que vous pensez et ressentez d’une manière rationnelle. Si vous continuez à communiquer avec les autres, ce qui fonctionne pour vous et ne fonctionne pas pour vous, vous ne serez plus en mesure d’embouteiller vos émotions. S’exprimer est une partie importante de se sentir bien dans sa peau et dans ses relations.

Pour lâcher prise :

  • Votre entourage ne peut deviner ce que vous ressentez que si vous l’exprimez
  • La communication et la clé essentielle à n’importe quelle relation.

 

 

 

Permettez-vous de ressentir des émotions négatives

Que ce soit colère, peine ou deuil, les émotions négatives sont importantes. Les ressentir est primordial pour pouvoir oublier et laisser-aller. Souvenez-vous que tout le monde passe par les émotions négatives et les meilleurs réussissent à les surmonter. Que vous ayez perdu un être cher d’une mort ou d’une rupture, honorez votre perte. Essayer d’ignorer vos émotions négatives prolongera votre souffrance. La perte est difficile à vivre, et il est acceptable de se permettre d’avoir mal et d’être triste. Laissez-vous aller à vos émotions, et passez par le processus de deuil afin que vous puissiez aller de l’avant. Imaginez cela comme un petit mal pour un grand bien. De plus, vous ne pouvez que ressortir plus fort en passant par ces émotions négatives là.

Pour lâcher prise :

  • Accepter les émotions négatives libère le cœur et l’esprit,
  • Ignorer les émotions négatives ira à l’encontre de votre bien-être

 

 

 

Apprenez le pardon

Le ressentiment et le refus de pardonner vous garderont enfermés dans le passé et vous empêcheront d’aller de l’avant avec votre vie. Rappelez-vous : quand vous pardonnez, vous ne le faites pas pour l’autre personne ; vous le faites pour vous-même. Le pardon est une attitude constante qui consiste à choisir le bonheur plutôt que le mal, l’acceptation plutôt que la résistance. Il s’agit de reconnaître que nous nous trompons tous parfois ; parfois même les meilleurs d’entre nous font des choses folles, des choses qui ont de graves conséquences. Mais cela ne veut pas dire que nous sommes méchants et impardonnables, ou que nous ne pouvons plus jamais avoir confiance en nous.

  • Pardonnez et laisser-aller,
  • Pardonnez pour vous, pas pour les autres.
  • Pardonnez-vous en cas d’erreur

Carl Jung a dit : « Je ne suis pas ce qui m’est arrivé, je suis ce que j’ai choisi de devenir. » Il y a une leçon à ce propos pour chacun d’entre nous : Essayez de lâcher tout ce qui vous empêche de vous expérimenter. Lâcher prise n’est pas abandonner. Lâcher prise abandonne tout attachement obsessionnel à des personnes, des résultats et des situations particulières. Lâcher prise signifie se présenter chaque jour dans votre vie avec l’intention d’être votre meilleur soi, et de faire de votre mieux, sans attendre que la vie continue d’une certaine manière. 

Lâcher prise apporte la paix et la joie intérieure, et nous oublions que nos vies extérieures sont le reflet de notre état intérieur. Vous réaliserez probablement que vous n’êtes pas ce que les autres disent de vous. Vous n’êtes pas votre douleur, votre passé ou vos émotions. Ce sont les idées négatives sur nous-mêmes et nos autos persuasions blessantes qui nous empêchent de savoir qui nous voulons vraiment être. Être capable de laisser-aller exige un fort sentiment de soi, ce qui vous donne la capacité d’apprendre et de croître à partir de vos expériences.